31/10/2015 antonin

Compositeurs vs Banques de sons

Se développe aujourd’hui un nouveau marché de vente de la musique : les banques de sons. Morceaux à prix cassés, concurrence, accessibilité de la musique, Evocative vous livre son point de vue sur le sujet.

Les banques de sons sont des plateformes web sur lesquelles des compositeurs, artistes déposent leurs musiques afin de vendre des licences d’utilisation personnelle ou commerciale à des particuliers ou entreprises. Les prix varient entre 15 € et 500 € suivant le type de diffusion choisi par l’acheteur.

Si ces plateformes permettent à certains artistes de se faire connaître, de vendre leurs musiques et à certains entrepreneurs ayant peu de budget de sonoriser leur projet, elles constituent également un danger réel pour le métier de compositeur.

De plus en plus d’entreprises utilisent ces plateformes et font par conséquence moins appel directement à des compositeurs. Ces derniers se sentent parfois obligés de s’inscrire sur ces plateformes pour survivre. Pourtant cette solution n’est pas idéale : les plateformes ponctionnent jusqu’à 50% du prix de vente de la musique.
Du côté des entreprises, elles passent beaucoup de temps à chercher une musique et n’obtiennent pas forcément un son de qualité réellement adapté à leur projet.

Evocative prend position et ne souhaite pas proposer ce type de prestation. En effet, l’agence est fondée sur des valeurs fortes telles que le travail de qualité, le sur-mesure et l’exclusivité. Ces services ne peuvent être proposés par les banques de sons. L’exclusivité de la musique permet à l’entreprise de se l’approprier et de renforcer ainsi son identité de marque.

Loading Facebook Comments ...

Comment (1)

Comments are closed.